Déco & Travaux

Tout savoir sur le châssis vitré

Par Philippe , le 06/10/2021
exemple chassis vitre

Avez-vous l’intention de procéder à la rénovation de l’une ou de l’ensemble de vos fenêtres ? Si oui, sachez qu’il est primordial que vous ayez certaines notions en ce qui concerne le châssis vitré. Vous devez absolument connaître sa composition, les différents types de châssis vitrés que l’on retrouve sur le marché ainsi que les points de vente afin de mieux orienter votre choix.

Il est également important que vous ayez une idée sur la manière dont on peut se servir d’un châssis vitré à diverses fins au sein de votre domicile. Parce que faire le choix d’un bon châssis vitré vous permettra de jouir de votre investissement sur le long terme, découvrez tout ce qu’il y a à savoir dans cet article.

Quelle est la composition d’un châssis vitré ?

Parlant de la composition d’un châssis vitré, sachez qu’il est généralement composé d’éléments comme :

  • Le dormant ;
  • L’ouvrant ;
  • La parclose ;
  • Les paumelles ou charnières ;
  • Le joint en caoutchouc.

Le dormant

En ce qui concerne le dormant, il est question de la partie du châssis vitré qu’on immobilise à la maçonnerie. Le dormant est composé d’une poutre haute ainsi que d’une poutre basse.

L’ouvrant

Encore appelé vantail ou battant, il s’agit de la partie plus ou moins mobile d’un châssis vitré lorsqu’il n’est pas question d’un châssis immobile bien évidemment.

La parclose

Il s’agit en réalité d’une mince baguette qui sert à maintenir en place le vitrage au sein de la feuillure du châssis.

Les paumelles ou charnières

Ce sont en réalité les gongs qui favorisent l’ouverture et la fermeture de la partie mobile du châssis vitré.

Le joint en caoutchouc

Pour finir, vous avez le joint en caoutchouc qui permet que le châssis vitré soit bien étanche.

chassis vitre bois

Quels sont les différents types de matériaux pouvant servir à la fabrication d’un châssis vitré ?

Les matériaux pouvant servir à la conception d’un châssis vitré ne sont rien d’autre que :

  • Le bois ;
  • Le PVC ;
  • L’acier ;
  • L’aluminium.

Le bois

La particularité du bois est qu’il est le matériau idéal qui puisse servir de revêtement à un châssis vitré compte tenu de son étanchéité à l’eau et à l’air. En utilisant le bois, vous avez également la possibilité de faire un choix en ce qui concerne l’essence que vous désirez que votre bois ait. En effet, cela est un facteur qui déterminera la solidité, la durabilité et la cherté du châssis vitré.

Comme bois tendre, vous pourrez toujours opter pour du pin ou encore pour le sapin. Ils ne sont pas vraiment chers et sont plus ou moins durables. Toutefois, sachez qu’ils auront besoin d’un entretien continuel. Pour qu’ils puissent résister comme cela se doit aux diverses intempéries, vous devez les traiter à l’autoclave si bien évidemment votre châssis vitré est apparent à l’extérieur.

En ce qui concerne le bois dur, vous avez le chêne. Certes, il est beaucoup plus onéreux, mais il présente l’avantage d’être assez solide. Pour ce qui a rapport au bois exotique, vous pouvez choisir le moabi ou le tauari. Ils sont très chers, mais ils sont inaltérables et bien sûr vous n’aurez pas à en prendre soin de façon régulière.

Le PVC

Connu sous le nom de polychlorure de vinyle, sachez que le châssis vitré fait en PVC n’est pas coûteux, mais il reste résistant et durable tout en étant léger. C’est une matière qu’il est possible de recycler et il faut noter qu’il ne s’oxyde pas. Vous pouvez l’avoir également en plusieurs couleurs et design.

En ce qui concerne l’entretien de ce matériau, vous n’avez pas à vous gêner, car il vous suffit d’un petit coup de chiffon et le tour est joué. Toutefois, l’inconvénient majeur à l’utilisation de cette matière pour une fenêtre coulissante est tout simplement qu’en cas d’incendie, elle fondra tout en laissant des émanations toxiques.

L’acier

Comme matériau, l’acier n’est plus vraiment à présenter en termes de solidité, de rigidité et bien sûr en matière de stabilité. De ce fait, un châssis vitré de petite ou de grande taille en acier ne peut qu’être robuste. Il aura une énorme résistance face aux chocs et est flexible. C’est l’alternative parfaite pour vos projets qui s’avèrent particulièrement complexes.

chassis vitre interieur

L’aluminium

L’aluminium est également un matériau parfait pouvant servir à la conception d’un châssis vitré. Si vous avez envie d’avoir un design beaucoup plus épuré, l’aluminium représente l’alternative parfaite. Il est assez rigide et saura résister aux intempéries pouvant subvenir dans l’avenir.

Avec le temps, vous ne remarquerez aucune rouille à l’endroit de votre châssis vitré et il ne se déformera pas si bien sûr vous ne l’approchez pas d’une source de chaleur extrême. Son nettoyage est assez simple et vous n’aurez pas beaucoup de travail à faire. Toutefois, c’est un matériau de choix pour les châssis vitrés d’intérieurs.

Comment choisir le bon vitrage pour un châssis vitré ?

L’idéal à faire est de choisir un double vitrage. Il est question de deux vitres qui sont séparées par une lame de gaz ou d’air. C’est en réalité l’idéal pour une bonne isolation thermique et bien évidemment phonique.

Vous avez également le double vitrage solaire qui est très utile pour filtrer convenablement les rayons ultraviolets. Par conséquent, vous n’aurez pas vraiment de rayons solaires à l’intérieur de votre domicile si vous faites usage d’un tel vitrage. C’est le type de châssis vitré qu’il faut absolument mettre à l’extérieur.

Par ailleurs, vous avez également le vitrage muni d’un système automatique de nettoyage et pour finir, vous avez le vitrage feuilleté qui est essentiellement composé de deux feuilles de verre qui sont isolées l’une de l’autre par un film intercalaire. C’est ce dernier qui maintient le vitrage en place au cas où il arriverait qu’il se casse et empêche que les verres ne soient projetés.

chassis vitre metal

Où peut-on implanter un châssis vitré ?

Le châssis vitré peut être implanté à plusieurs endroits. D’ordre général, il est utilisé pour la plupart du temps au niveau des fenêtres d’intérieur. Vous pouvez également disposer un châssis vitré pour vos fenêtres de toit.

Par ailleurs, que ce soit dans une cloison au niveau des ouvertures de portes ou encore au niveau des grandes surfaces vitrées, vous pourrez implanter sans l’ombre d’un doute un châssis vitré. Qu’il s’agisse d’une cloison interne ou externe, votre châssis vitré se posera facilement. Il vous revient de faire le choix qui répondra le plus à vos attentes.

Quel est le prix et où peut-on acheter un châssis vitré ?

Pour ce qui a rapport au prix relatif d’un châssis vitré, sachez qu’il est fonction de la taille, des matériaux et de certaines particularités de la marque de fabrique. Compte tenu de tout cela, vous aurez à débourser en moyenne 100 euros pour avoir un châssis vitré fixe conçu en PVC. Vous aurez à compter plus de 1000 euros pour un châssis vitré fabriqué à partir d’un acier coupe-feu.

Pour pouvoir acheter des châssis vitrés, vous avez la possibilité de vous rendre dans un magasin où est vendu du matériel de bricolage ou vous pourrez vous rendre au sein des boutiques spécialisées en la matière. Outre tout cela, vous avez la possibilité de faire l’achat de votre châssis vitré en passant par les sites de ventes en ligne. Pour votre propre sécurité, il est important que vous choisissiez convenablement le site de vente sur lequel vous désirez vous rendre pour effectuer votre achat.

Philippe