Immobilier

Comment devenir agent immobilier ? Le guide complet

Par Philippe , le 04/09/2021
Image1 1

L’agent immobilier joue généralement le rôle d’intermédiaire entre un propriétaire et un locataire ou un acquéreur de biens immobiliers.

Il est donc chargé de faciliter la vente ou la location pour que chacune des deux parties impliquées soit satisfaite. C’est un métier qui requiert de la mobilité et surtout de la persuasion.

Bien qu’étant très gratifiant, le métier d’agent immobilier est difficile et nécessite une formation avant d’obtenir sa carte professionnelle et pouvoir librement pratiquer. Ce n’est tout de même rien d’impossible pour qui a de la volonté.

Voici des informations sur comment devenir agent immobilier et ce que cela implique en termes de compétences et de rémunération.

Quel est le niveau de qualification requis pour devenir agent immobilier ?

Les agents immobiliers sont des négociants qui travaillent dans le domaine de l’immobilier et du bâtiment. Pour exercer dans le domaine, il convient alors d’avoir un diplôme dans les professions immobilières. Il peut s’agir d’un BTS ou encore d’une licence professionnelle.

Pour ceux qui désirent avoir plus de qualification dans la profession, il est possible d’obtenir des diplômes de master en profession de l’habitat et de l’immobilier. Avec également un master en urbanisme, en construction ou encore en droit de l’immobilier, vous pourrez travailler en tant qu’agent immobilier.

La profession d’agent immobilier est avant tout un métier de commercial.

Le professionnel du domaine doit donc savoir négocier et surtout convaincre les gens sur le bien-fondé de ses idées. De ce fait, un diplôme de commercial permet également d’exercer dans la profession.

Pour devenir agent immobilier, vous pouvez donc passer un BTS en Négociation et Commerce.

Image2 1

C’est un niveau Bac+2 qui vous confère les qualifications requises pour vous lancer dans le domaine. Avec le temps, l’agent immobilier peut toujours se spécialiser pour être plus percutant et plus performant dans son job.

Cependant, il est possible de devenir agent immobilier sans avoir fait de formation.

Pour cela, il faut avoir travaillé dans une agence immobilière. Grâce à la validation des acquis de l’expérience communément appelée VAE, les années d’expérience seront converties pour permettre au travailleur d’obtenir sa licence d’agent immobilier.

Pour bénéficier d’une VAE et devenir agent immobilier sans diplôme, il faut 3 ans d’expérience pour les titulaires du bac et 10 pour les personnes qui n’ont pas eu le baccalauréat.

Où peut travailler un agent immobilier ?

Après la formation dans les métiers de l’immobilier et du bâtiment ou en commerce et négociation, l’agent immobilier a beaucoup de possibilités d’insertion professionnelle. Il peut en effet travailler pour une agence immobilière déjà installée et reconnue.

Dans ce cas, il va se fondre dans l’équipe de ladite agence pour aider à vendre, à acheter ou encore à louer des biens immobiliers à des particuliers ou des sociétés. Il pourra devenir un agent immobilier plus compétent avec le temps et surtout les expériences dans la boîte pour laquelle il travaille.

L’agent immobilier peut également décider de s’installer à son propre compte. Une fois son diplôme en poche, il peut faire l’aventure de l’entrepreneuriat pour s’en sortir. Dans ce cas, il devra sortir de sa zone de confort et batailler pour se faire une place dans le monde très rude de l’immobilier.

Il doit commencer par prendre contact avec les potentiels détenteurs de biens immobiliers pour les aider dans les contrats de bail et de cession.

Toutefois, devenir agent immobilier à son propre compte n’est pas si aisé qu’il n’y paraît et il est souvent préférable de commencer en tant qu’agent d’une société immobilière.

Image3 1

Les qualités que devrait avoir un bon agent immobilier

L’agent immobilier est un négociant dans l’immobilier. Quelles que soient ses qualifications, s’il ne sait pas négocier et surtout persuader, il ne pourra pas être performant dans le domaine.

Le bon agent immobilier doit avoir alors des qualités de négociateur pour d’abord convaincre les propriétaires de lui confier leur bien à louer ou à vendre.

Ensuite, il devra trouver des arguments pour convaincre l’acheteur ou le locataire des avantages qu’il a à choisir ce bien immobilier en particulier et pas un autre.

Pour être un bon agent immobilier, il faudra également savoir approcher les gens. L’agent immobilier doit avoir le contact facile, même avec des inconnus. Savoir engager des discussions et surtout les tenir pour attirer l’attention de son vis-à-vis doit faire partir des compétences pour devenir agent immobilier.

Des connaissances des textes en vigueur dans le domaine de l’immobilier lui seront cruciales.

Le métier exige également une bonne organisation. Pour pratiquer et surtout être efficace en tant qu’agent immobilier, il faudra savoir planifier son temps, ses rendez-vous, les visites, etc.

Enfin, l’agent immobilier devra être mobile et très réactif. La plupart des rendez-vous qu’il aura se passeront ailleurs qu’à son bureau. Il va lui falloir donc beaucoup d’énergie pour assurer tous ses déplacements quotidiens.

Pour cela, il est conseillé de disposer d’une voiture et même d’une moto en plus si l’agent exerce dans les grandes villes. Devenir agent immobilier requiert alors un minimum de volonté et surtout d’abnégation pour réussir dans la profession.

Comment est rémunéré un agent immobilier ?

La rémunération de l’agent immobilier dépend de plusieurs paramètres.

S’il travaille pour une agence, il aura alors un salaire fixe qui lui sera versé par son employeur. Selon la taille de l’agence, le salaire brut d’un agent immobilier peut varier entre 1 500 et 8 000 euros par mois.

À cela, peuvent s’ajouter des primes qui seraient calculées en fonction de ses résultats, c’est-à-dire sur la quantité de contrats qu’il négocie et qu’il décroche.

Lorsqu’une personne choisit de devenir agent immobilier et de travailler pour son propre compte, il sera alors rémunéré au prorata des contrats de vente ou de location qu’il parvient à faire signer. En général, il touchera entre 5 et 7 % des montants des transactions qu’il fait enregistrer.

Ce pourcentage peut toujours être revu à la hausse ou à la baisse sur accord commun des parties concernées et aussi selon la taille du bien concerné.

Pour les jeunes agents qui débutent dans le secteur, l’enjeu ne se calcule pas forcément en fonction de la somme d’argent gagnée.

L’essentiel à cette étape est de se faire connaître dans le milieu et surtout de nouer des contacts qui seront cruciaux pour l’évolution de sa carrière.

Avec le temps et surtout l’importance des contrats qu’il parvient à faire signer, il pourra exiger plus de ses clients.

Image4 1

Ce qu’il faut savoir d’autre sur les agents immobiliers

L’agent immobilier est un négociant qui travaille dans le domaine de l’immobilier.

Une fois que sa licence de travail lui est délivrée et qu’il est immatriculé dans le Registre Spécial des Agents Commerciaux, l’agent immobilier peut commencer à travailler.

Le métier comporte quelques avantages comme la liberté de disposer de son temps, la possibilité de maîtriser ses rémunérations et surtout un carnet d’adresses bien fourni en raison de tous les partenaires qu’il rencontre.

Cependant, comme tous les corps de métier, devenir agent immobilier peut comporter quelques contraintes.

En effet, il y a beaucoup de textes que l’agent immobilier doit maîtriser pour exercer au mieux son métier. Ceci est souvent compliqué pour les jeunes qui débutent, heureusement avec le temps, tout finit par s’arranger.

L’autre inconvénient, surtout pour ceux qui sont à leur propre compte, concerne les rémunérations qui peuvent considérablement chuter en temps de conjoncture où les ventes de biens immobiliers se font rares.

Philippe