Business

Quelle est la rémunération d’un agent immobilier ?

Par Philippe , le 23/08/2021
salaire d'un agent immobilier

L’acquisition ou la location d’un bien immobilier constitue depuis toujours un élément essentiel de la société humaine. Pas étonnant que les experts se montrent optimistes quant au futur du secteur de l’immobilier.

Très rentable ces dernières années, il attire de plus en plus de candidats désireux de devenir agents immobiliers.

C’est tout à fait compréhensible, vu que ce métier affiche des conditions de travail souples avec une rémunération abordable pour l’agent immobilier de quoi susciter l’intérêt des nombreux aspirants.

Un agent immobilier est un intermédiaire entre une personne à la recherche d’un bien immobilier à louer ou à acheter et un propriétaire désirant vendre ou mettre en location son bien.

Encore appelé courtier immobilier, il conseille également les acheteurs ou les vendeurs de biens immobiliers sur les opportunités qu’offre le marché dans le but de les aider à acquérir ou céder un bien.

C’est un métier qui sied aux adeptes de la négociation, mais qui soulève des interrogations telles que : quelle est la rémunération d’un agent immobilier ?

Combien gagne un agent immobilier ?

La rémunération ou le salaire est la contrepartie reçue pour un service rendu ou le travail fourni par un fonctionnaire public, privé ou indépendant. C’est l’objectif principal d’un travailleur indépendant ou entrepreneur et l’un des éléments clés de la motivation au sein d’une entreprise.

La rémunération a évolué au fil des temps et prend plusieurs formes telles que : la rémunération au temps, le salaire au rendement et bien d’autres.

La rémunération d’un agent immobilier est une forme de salaire au rendement ; c’est-à-dire qu’elle est liée à la rentabilité de l’agent immobilier.

En effet, la rémunération se calcule en fonction des opérations effectuées ou des accords conclus avec succès, peu importe le temps qu’auront pris les négociations.

Ce sont généralement les commissions qui forment la rémunération d’un agent immobilier. Elle dépendra néanmoins d’un critère qui est le type d’agent immobilier.

Il existe deux types d’agents immobiliers et c’est en fonction de cela que la rémunération est faite.

Ces différents types d’agents sont les agents immobiliers indépendants et les agents immobiliers salariés.

Par conséquent, il y a deux types de rémunération: la rémunération d’un agent immobilier indépendant et la rémunération d’un agent immobilier salarié.

image 1

Rémunération d’un agent immobilier indépendant

L’agent immobilier indépendant a un statut d’agent commercial. Il est mandaté par des propriétaires qui veulent mettre en location ou en vente leurs biens immobiliers. Il va à la recherche de biens immobiliers à louer ou à vendre afin de les proposer à d’autres clients qui sont soit acquéreurs ou qui désirent être locataire.

Il n’est embauché au sein d’aucune agence immobilière et travaille pour son propre compte donc il gère toutes les démarches qui entrent dans le cadre d’une opération immobilière.

Cette forme d’agent immobilier présente de nombreux avantages notamment une incidence sur sa rémunération.

  • L’indépendance : c’est l’un des plus gros avantages de l’agent immobilier indépendant. En effet, il travaille en autonomie et ne dépend pas toujours d’une organisation (Agence immobilière) pour mener les opérations d’achat, de vente ou de location de biens immobiliers pour le compte de ses clients. Il planifie lui-même ses rendez-vous et les visites avec les clients.
  • La clientèle : c’est plus facile pour lui d’engranger un nombre important de contacts. Sa proximité et sa flexibilité dans le temps qu’il consacre pour le client sont un atout puisqu’il prendra le temps d’informer ce dernier sur le bien immobilier. Il est donc plus susceptible d’obtenir une vaste clientèle à cause du contact direct qu’il favorise.
  • La rémunération : c’est le facteur, l’avantage le plus important et le plus intéressant. L’agent immobilier indépendant gagne presque la même somme qu’une agence immobilière en termes de commission sur une opération (soit environ 65% à 95% voire plus des fois). Ceci est dû à son indépendance et son statut d’agent commercial.

Il y a également quelques inconvénients à prendre en considération :

  • L’indépendance : c’est un avantage, mais aussi un inconvénient. Il ne jouit pas d’une totale autonomie parce qu’il est parfois obligé d’aller fournir ses services aux agences immobilières. Son statut d’indépendant peut poser problème quand il propose ses services. Certains propriétaires peuvent considérer son activité illégale et préféreront se tourner vers des agences immobilières pour leurs opérations d’acquisition ou de cession.
  • Des revenus limités : toujours à cause de son statut d’indépendant, un plafond limite ses revenus. En tant qu’agent immobilier à son propre compte, il est confronté à la loi qui fixe une limite aux revenus d’un travailleur indépendant. Il doit par conséquent contrôler la cadence de ses opérations.
  •  Des moyens de diffusion limités : il ne dispose pas des mêmes possibilités qu’une agence immobilière. Ceci est dû au fait qu’il n’ait pas une carte professionnelle d’agent immobilier, ce qui fait qu’il ne dispose pas des mêmes réseaux et canaux de diffusion qu’une agence immobilière.

L’agent immobilier indépendant dispose d’une bonne rémunération qui est en général la commission gagnée sur une opération.

Pour une rémunération mensuelle, ce sera donc le cumul des commissions engrangées sur les opérations immobilières réalisées au cours du mois.

La rémunération d’un agent immobilier indépendant (et efficace) est estimée de 10 000 € à 30 000 € bruts par mois.

Attention à ne pas rêver devant ces chiffres : il faut avoir un bon réseau et de solides  compétences avant d’atteindre ces seuils.

Pour rappel, la rémunération est intimement liée aux résultats. Il faut comprendre qu’il est possible de réaliser des mois avec peu ou pas de rémunération en contrepartie lorsque les ventes échouent ou s’éternisent.

image

Rémunération d’un agent immobilier salarié

Un agent immobilier salarié travaille pour le compte d’une agence immobilière. Il bénéficie du statut d’employé et est mandaté par l’agence pour gérer les opérations d’acquisition et de cession de biens immobiliers.

Il est donc soumis au régime de la hiérarchie comme dans toute entreprise et sa rémunération évolue en fonction de son expérience.

Ses avantages sont les suivantes :

  • L’expérience : Le statut de salarié lui permet d’engranger de l’expérience aux côtés d’autres agents immobiliers sans s’inquiéter pour la sécurité de son emploi. Il pourra ainsi se lancer plus tard et proposer des services en étant indépendant.
  • La sécurité de l’emploi : En étant salarié, il bénéficie de primes et allocations liées à sa fonction. Des cotisations sociales seront prises en charge par l’entreprise afin de lui garantir une pension une fois à la retraite. Il a un salaire fixe qui lui est garanti à la fin du mois.
  • Allocation chômage : Contrairement à l’agent immobilier indépendant, il bénéficie de l’allocation chômage. Il sera éligible à cette allocation si éventuellement il se retrouve au chômage.

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’inconvénients, il y en a un à prendre en considération :

  • La clientèle : Une fois en contact avec les clients dans le cadre d’une opération immobilière, l’agent immobilier représente l’agence pour laquelle il travaille et négocie les offres pour le compte de cette dernière. Il n’a donc pas la possibilité d’avoir ses propres clients.

La rémunération d’un agent immobilier salarié prend deux formes compte tenu du régime de hiérarchie. Il y a :  rémunération d’un agent immobilier débutant et celle d’un agent immobilier expérimenté.

image 2

Rémunération d’un agent immobilier débutant

L’agent immobilier débutant est un travailleur que l’agence immobilière a récemment embauché.

Comme le mot débutant l’indique, il va donc faire ses preuves en commençant en bas de la hiérarchie et va faire ses premières opérations immobilières.

L’agence lui confie généralement des clients moyens ou sans grandes importances ; c’est-à-dire que les valeurs des opérations ne sont pas importantes.

C’est pourquoi un salaire élevé n’est pas à envisager puisque les commissions gagnées en agence ne sont pas élevées.

La rémunération de l’agent immobilier débutant est la somme d’un salaire fixe composé de primes et d’allocation avec le cumul des commissions gagnées en agence. Le salaire d’un agent immobilier débutant est estimé entre 1 500 € et 3 800 € bruts par mois.

Rémunération d’un agent immobilier expérimenté

L’agent immobilier expérimenté est un travailleur que l’agence immobilière a embauché depuis longtemps et qui a de l’expérience.

Il a donc déjà fait ses preuves et l’agence lui confie généralement les clients les plus importants ; c’est-à-dire que les valeurs des opérations sont considérables.

C’est pourquoi le salaire envisageable dans ce cas est élevé puisque les commissions gagnées en agence sont aussi élevées.

La rémunération d’un agent immobilier expérimenté est la somme d’un salaire fixe composé de primes et d’allocation avec le cumul des commissions gagnées en agence. Un agent immobilier expérimenté gagne entre 4 000 € et 14 000 € bruts par mois.

Philippe