Immobilier

Courtier de prêt immobilier : avantages et inconvénients

Par Patricia , le 25/08/2021
Courtier de prêt immobilier : avantages et inconvénients

Stabilisés autour de 1,15%, les taux d’intérêt sont historiquement bas sur le marché de l’emprunt immobilier. C’est donc le moment ou jamais de contracter un prêt pour construire ou acheter la maison de ses rêves. Pour les aider dans ce projet, 4 emprunteurs sur 10 ont aujourd’hui recours aux services d’un courtier de prêt immobilier. Quel est le rôle de ce professionnel ? Est-il vraiment utile ? Réponses et explications dans ce guide.

Quels sont les avantages offerts par un courtier de prêt immobilier ?

Le courtier de prêt immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre l’emprunteur et la banque dans le cadre d’un projet immobilier. Il intervient également dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, d’un investissement locatif ou d’un rachat de soulte. 

Son accompagnement permet de bénéficier des avantages suivants :

Confier sa recherche de crédit immobilier à un courtier permet de gagner un temps considérable. Grâce à son réseau de partenaires, le courtier vous donne rapidement accès aux offres correspondant le mieux à vos besoins en matière de prêt immobilier. Cela vous évite de faire le tour des banques et de passer plusieurs heures à rechercher leurs offres. 

Un précieux gain de temps

De plus, les demandeurs se limitent généralement à quelques établissements quand ils cherchent seuls. Faute d’avoir les outils et les connaissances nécessaires, ils finissent en général par choisir sans entrer dans les détails.

À l’opposé, un courtier étudie des centaines d’offres très rapidement afin de dénicher toutes les offres intéressantes. Grâce à ses connaissances et à son expérience, il examine aussi les conditions imposées par chaque établissement pour aider son client à faire des choix éclairés. 

Les meilleurs taux et les meilleures conditions

Les taux d’emprunt sont certes déjà très bas sur le marché de l’immobilier. Mais avec un courtier, il est possible de faire encore plus d’économies et de bénéficier de conditions avantageuses. En effet, négocier est le métier du courtier de prêt immobilier. 

Partenaire connu des banques, il a en effet plus de facilité à accéder au bon interlocuteur. Grâce à sa maîtrise des politiques commerciales des établissements bancaires, il peut mettre en valeur le dossier de l’emprunteur. Ce qui peut lui permettre d’obtenir des avantages comme :

  • Des frais de dossiers gratuits ;
  • L’annulation des indemnités de remboursement anticipé (IRA) ;
  • Le meilleur tarif pour l’assurance emprunteur ;
  • Un produit bancaire gratuit.

Un accompagnement tout au long de l’opération

Le courtier en crédit immobilier se tient aux côtés de l’emprunteur dès le début. Il peut ainsi vous aider à évaluer votre capacité d’emprunt. Il s’assure également que votre dossier est complet et surtout, qu’il correspond aux critères de la banque. 

Il se charge ensuite de défendre le dossier jusqu’au bout. Ensuite, une fois la meilleure proposition obtenue, le courtier vous la détaille et s’assure que vous la compreniez bien.  Même après la signature du contrat de prêt, il reste à votre disposition jusqu’au déblocage des fonds par la banque. 

Cet accompagnement est très utile pour les novices dans le monde de l’immobilier comme les primo-accédants. Cela peut être également profitable pour les personnes n’ayant pas le temps de s’occuper des formalités de souscription à un crédit. Elles peuvent s’appuyer sur les compétences du courtier pour prendre les meilleures décisions. 

courtier pret immobilier

Quels sont les inconvénients d’un courtier immobilier ? 

Recourir aux services d’un courtier pour négocier son prêt immobilier présente certes des avantages non-négligeables. Cependant, il est important d’être conscient des inconvénients ci-après :

La neutralité très relative du courtier de prêt immobilier

Un courtier immobilier est également un apporteur d’affaires pour les banques. Il perçoit donc une commission pour chaque dossier conclu. 

Par conséquent, il peut ne pas être toujours impartial dans ses choix. Il y a donc un risque de se retrouver avec un crédit intéressant qui n’est pas le plus avantageux du marché. Ce risque est encore plus grand lorsqu’un courtier travaille avec un réseau limité de banques et d’assurances.

Des frais supplémentaires à supporter

En plus de la rémunération de la banque, le courtier en crédit immobilier facture une commission à l’emprunteur. Cette commission peut aller jusqu’à 2% du montant total de l’emprunt. Des honoraires fixes compris entre 900 et 1500 € peuvent également s’y ajouter. De plus, certains courtiers exigent des frais de dossiers. 

Ces frais viennent augmenter le coût du crédit et peuvent handicaper les emprunteurs ne disposant pas de grosses ressources. Il est toutefois important de préciser que ces commissions sont encaissées uniquement si l’emprunteur finalise le contrat de prêt avec la banque.

Moins de proximité entre le banquier et l’emprunteur 

Le courtier est l’interlocuteur direct du banquier dans la mise en place du crédit immobilier. L’emprunteur n’a donc généralement pas l’occasion de rencontrer le représentant de la banque avant la conclusion du contrat de prêt. Cela peut être un frein à l’instauration d’une bonne relation avec le banquier au début.

Comment bien choisir son courtier en crédit immobilier ?

Bien que le métier de courtier ne soit apparu que récemment en France, on compte déjà plus de 15 000 professionnels sur le marché. Pour faire le bon choix parmi ces intermédiaires, tenez compte des critères suivants :

L’agrément

L’agrément est une preuve du sérieux et de la fiabilité d’un courtier. Cela atteste qu’il détient au moins un diplôme de niveau 1 en Opérations de Banque et Solutions de paiement. Sachez également que pour exercer légalement son activité, un courtier doit être immatriculé auprès de l’ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance). 

Le numéro d’immatriculation d’un courtier agréé doit figurer sur ses documents officiels, son mandat et sur son site Internet.

Le réseau du courtier

Certains courtiers travaillent avec une seule banque, tandis que d’autres mettent en concurrence plusieurs établissements. Il est plus avantageux de s’adresser à un courtier ayant un large réseau. Les opportunités seront plus nombreuses et la marge de négociation sera naturelle plus grande. 

La transparence 

Avant d’entreprendre la moindre recherche de crédit immobilier, le courtier établit un mandat pour l’emprunteur. Sur ce document doivent figurer les informations suivantes :

  • Les frais de courtage ;
  • La liste des banques ainsi que leurs coordonnées ;
  • Les recours en cas de conflits d’intérêts entre la banque et le courtier ;
  • Les honoraires versés par la banque en cas de signature du contrat de crédit.

En outre, un courtier en crédit immobilier doit être réactif et répondre rapidement aux demandes d’informations. Il doit pouvoir expliquer clairement sa méthode de travail et prendre en compte les besoins de l’emprunteur. Si le courant ne passe pas avec un courtier ou s’il fait preuve d’un manque de sérieux, n’hésitez pas à poursuivre vos recherches. 

Enfin, pour trouver un courtier de prêt immobilier près de chez soi, il peut être utile de demander à son entourage. Si vos proches ont eu une expérience positive avec un courtier, n’hésitez pas à prendre contact avec lui. Avant de vous décider, vous pouvez également taper le nom d’une société de courtage qui vous intéresse sur le web afin de consulter les avis des internautes.

Patricia