Déco & Travaux

Quelle forme de toiture choisir pour sa maison ?

Par Patricia , le 18/11/2021
forme de toiture

La toiture fait partie intégrante du design et du style architectural d’un édifice. Mais c’est également une partie dont le rôle est essentiel dans le confort et l’isolation d’une maison. Bien choisir la forme de toiture de sa maison est donc essentiel. Mais quelles sont les options possibles ? Comment faire le choix le plus adéquat ? Réponses de nos experts.

Forme de toiture : importance et différents types

Le toit couvre la partie supérieure d’un bâtiment afin de le protéger de l’humidité et des intempéries. Mais très vite, les architectes ont identifié en cet élément un instrument essentiel pour donner un style et un rendu particulier à un édifice. Dès lors, le choix de la forme de la toiture est devenu une étape importante dans la construction d’une maison individuelle ou d’un bâtiment collectif.

A ce propos, on distingue principalement trois formes de toiture, déclinées en différents styles :

La toiture en pente

Il s’agit de la forme de toit la plus répandue, car elle est adaptée à plusieurs styles d’architectures de maison. Pouvant comporter un ou plusieurs versants, la toiture pentue offre plusieurs possibilités de personnalisation. Elle se décline en différents styles :

  • La toiture monopente ;
  • La toiture à deux pans ;
  • La toiture à quatre pans ;
  • La toiture à deux pans en croupe ;
  • La toiture à deux pans avec lignes de bris ;
  • La toiture à deux pans avec lignes de coyaux.

On retrouve également des toitures en pente en T ou en L. Celles-ci conviennent tout particulièrement pour les bâtiments accolés.

La toiture plate

Un toit plat est, comme l’indique son nom, dépourvu de pente. Mais en réalité, il y a tout de même une légère inclinaison (inférieure à 15 degrés), afin de faciliter l’évacuation de l’eau de pluie. Contrairement aux autres types de toits, les toitures plates sont installées sur une structure porteuse boisée, métallique ou bétonnée, et non sur de la charpente.

La toiture arrondie

La toiture arrondie n’est clairement pas la plus classique. Elle est plutôt caractéristique des constructions originales. Parmi les styles de toiture arrondie, on distingue notamment :

  • Le dôme ;
  • La toiture cintrée ;
  • La toiture conique ;
  • La toiture en flèche.

Les matériaux utilisés pour la fabrication de ces toits sont principalement le zinc, la tôle et le bois.

Forme de toiture toit plat

Quels critères pour choisir la bonne forme de toiture ?

Pour choisir la forme de la toiture de sa maison, il est nécessaire de tenir compte de quelques critères essentiels : l’architecture souhaitée, le climat de la zone, ainsi que l’aspect fonctionnel.

Quelle est l’architecture ou le design recherché ?

Les toitures en pente, notamment celles à deux pans, s’adaptent à pratiquement tous les styles architecturaux. Ce sont d’ailleurs les plus répandues en France. Le choix des matériaux pour les recouvrir est également assez large et varie notamment en fonction de la pente imposée. Par contre, pour ce qui est de l’originalité, ce n’est pas forcément le meilleur choix.

Les toitures plates permettent, pour leur part, d’aménager une terrasse ou un toit végétalisé, ou encore d’installer des panneaux solaires. Ce type de toiture est notamment adapté pour les maisons de style moderne ou contemporain.

Enfin, les toits arrondis sont, sans doute, ceux qui se distinguent le plus en termes d’originalité et d’esthétique atypique. Ils sont toutefois de plus en plus en plus répandus avec l’essor des maisons de style design.

Au moment du choix de la forme de votre toiture, tenez également compte des règles d’urbanisme local. Il est en effet important d’intégrer au mieux votre bâtiment dans l’architecture environnante.

Quelle est la forme de toiture la plus adéquate selon le climat ?

Dans les régions montagneuses, la toiture monopente est le choix naturellement recommandé. Ce type de toiture présente en effet un seul versant qui facilite l’évacuation de la neige et de l’eau de pluie afin de préserver la structure du toit.

Dans les régions très ventées, les toits à quatre pans sont un choix judicieux. Elles offrent en effet une bonne résistance face à cet aléa climatique. De plus, grâce à ses caractéristiques, la toiture à quatre pans facilite l’installation de gouttières le long du toit. Cela permet de collecter et d’écouler facilement la neige et les eaux de pluie.

Les aspects fonctionnels et techniques

Les avantages techniques diffèrent en fonction du style et de la forme de toiture choisis. Par exemple, les toitures à deux pans et les toitures arrondies offrent un gain d’espace important sous les combles. La structure des toitures monopente offre, quant à elle, la possibilité d’installer des baies vitrées ou de grandes fenêtres.

Enfin, en optant pour un toit-terrasse, il est possible d’installer les matériaux isolants par l’extérieur. Cela permet de bénéficier d’un espace plus large à l’intérieur du bâtiment. Il faut aussi noter que le toit végétal renforce l’isolation naturelle des habitations.

Quel forme de toiture est la moins chère ?

Globalement, les toitures en pente sont les moins chères. En particulier, la toiture en pente à deux pans (avec lignes de bris) est généralement la moins coûteuse, car il est possible d’opter pour une charpente en kit. A l’opposé, les toitures arrondies sont les globalement les plus coûteuses en raison de la complexité de leur construction.

Notez cependant que le choix de la bonne forme de toiture doit se faire en tenant également compte des matériaux et de la surface à couvrir.

Lire aussi : Ce que vous devez faire pour un aménagement des combles

Patricia