assurance box parking

Assurance pour box ou parking : le guide pour bien comprendre et choisir

Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’assurance pour box ou parking n’est pas systématiquement incluse dans l’assurance habitation. Tout dépend en effet de la position du box, du parking privatif ou encore de votre garage par rapport à votre logement personnel ou à votre immeuble.

Ce guide vous fournit toutes les informations utiles et les conseils pratiques au sujet de ce type d’assurance.

Pourquoi souscrire une assurance pour box ou parking ?

Une inondation ou un incendie non volontaire peut survenir à tout moment à l’intérieur d’un box ou d’un garage. Si cela arrive et que vous n’êtes pas assuré, la totalité des frais de réparation sera à votre charge. De plus, en cas de dommages à autrui, vos voisins par exemple, vous devrez supporter l’ensemble des dommages.

Souscrire une assurance pour box, parking ou garage vous offre une couverture face à ces sinistres qui occasionnent des dommages à autrui, et à vous-même en fonction du contrat. Votre assureur prend alors le relais et supporte, pour votre compte, les frais inhérents au malheureux incident.

Faut-il prendre une assurance pour box ou parking pour une maison individuelle ?

Pour les occupants d’une maison individuelle, les obligations liées à l’assurance des espaces de stockage ou de parking dépendent beaucoup de l’emplacement de ces derniers. Cela est valable aussi bien que vous êtes propriétaire ou en location.

Cas d’un garage collé à la maison

Si votre garage est collé à la maison, il est normalement couvert par le contrat assurance multirisque habitation de votre logement. En cas de sinistre dans le garage, vous profiterez alors des mêmes garanties que celles qui sont valables pour toute la maison :

  • Responsabilité civile ;
  • Vol ;
  • Incendie ;
  • Dégâts des eaux, etc.

Cependant, pour cela, il est important de notifier la présence du garage lors de l’établissement du devis de votre assurance habitation. Certes, chez certains assureurs, la prise en compte est automatique. Mais il convient tout de même de faire la déclaration proprement dite afin d’éviter toute mauvaise surprise.

De même, si vous élargissez votre maison pour y ajouter un garage, vous êtes tenu d’en informer votre assureur au plus vite. Si vous ne le faites pas à temps, vous ne bénéficierez d’aucune couverture en cas de sinistre touchant votre garage.

Autre conseil important : prenez toujours la peine de bien examiner le contrat d’assurance habitation proposé par votre assureur. Malheureusement, certaines compagnies imposent en effet des conditions particulières, comme la sécurisation de la porte du garage, avant de garantir une indemnisation.

Cas d’un garage non collé à la maison

Si votre garage ne communique pas directement avec votre maison, il sera couvert s’il est considéré comme une dépendance par votre assureur. Par contre, si le contrat n’inclut pas la couverture des dépendances, il vous faudra une extension de garantie sur votre contrat actuel ou la souscription d’une assurance pour box ou parking.

Par ailleurs, même si la dépendance est inscrite au contrat, faites attention à la distance qui sépare le garage de votre domicile. En effet, au-delà d’une certaine distance, la couverture de certains assureurs n’est plus valable.

assurance box ou parking

Faut-il prendre une assurance box parking dans un logement collectif ?

Pour les occupants de logements collectifs, la question d’une assurance de ce type se pose au sujet des places de parking privées ou d’un garage privatif.

Pour une place de parking privé

Les places de parking relevant d’un immeuble ou d’une copropriété sont des parties communes à l’ensemble des résidents. Par conséquent, elles font partie du champ de l’assurance de la copropriété. En tant que locataire ou copropriétaire, vous n’avez donc pas besoin de souscrire une assurance supplémentaire.

Cependant, il est vivement recommandé de relire attentivement le règlement de la copropriété ou de l’immeuble pour vous en rassurer. Vous pouvez également vous rapprocher du syndic de copropriété, ou de votre propriétaire selon le cas, pour en avoir le cœur net.

Lire aussi : Comment bien équiper et sécuriser un parking ?

Pour un garage privé dans un immeuble ou une colocation

Si vous détenez un box ou un garage privé au sein de votre immeuble, cela ne relève pas de l’assurance de la copropriété, car cela est considéré comme une partie privée.

Vous pouvez donc être protégé par l’assurance multirisque habitation s’il est inscrit à votre contrat d’assurance. Dans le cas contraire, vous avez le choix entre demander une extension de garantie auprès de votre assureur actuel ou souscrire une assurance dédiée. 

Quelles garanties inclure à votre contrat d’assurance pour box ou parking ?

A minima, vous devez souscrire une garantie Responsabilité Civile. Ladite garantie couvre trois types de dommages causés aux tiers suite à tout sinistre intervenu dans votre garage, dans votre box ou encore sur votre place de parking :

  • Les dommages corporels : les blessures causées aux personnes physiques ;
  • Les dommages matériels : la destruction d’un objet appartenant à un voisin par exemple ;
  • Les dommages immatériels : l’atteinte à l’intégrité d’une personne ou tout sinistre entraînant d’importantes pertes financières.

Par ailleurs, les garanties suivantes sont également recommandées :

  • Incendie : cette garantie vous protège contre les risques d’incendie qui peuvent endommager votre garage. Elle vous permet de bénéficier d’une indemnisation en cas de départ de feu depuis votre garage ou votre box privé ;
  • Dégâts des eaux : elle couvre les risques liés à l’action des eaux. Elle vous protège ainsi en cas de dommages résultant d’une fuite d’eau, d’une rupture de canalisation ou d’un débordement ;
  • Explosion : cette garantie couvre les dommages causés par une dépression de gaz ou un excès de chaleur sans qu’il y ait incendie ;
  • Vol : la garantie vol concerne les biens entreposés dans le box ou sur l’espace de parking suite à une intrusion par effraction, l’intrusion clandestine, l’utilisation de fausses clés, etc.
assurance pour box ou parking

Comment bien choisir son assurance pour box ou parking ?

Si votre assurance habitation ou l’assurance de votre copropriété ne couvre pas votre box, garage ou place de parking, vous devez alors souscrire une formule d’assurance dédiée. Pour cela, voici les critères importants à prendre en compte afin de choisir la bonne formule :

Le montant de la franchise

La franchise est le montant qui reste à la charge de l’assuré après l’indemnisation suite à un sinistre. En d’autres termes, c’est la somme que vous devez débourser personnellement pour supporter les dommages. Selon le type de contrat souscrit, la franchise est absolue ou relative.

Si le contrat prévoit une franchise relative, vous bénéficiez d’une indemnisation complète dès que les coûts du sinistre dépassent le montant de la franchise.

Si la franchise est absolue, l’indemnisation a lieu uniquement lorsque le montant du sinistre dépasse le plafond défini. Le montant remboursé sera donc la différence entre celui du sinistre et la franchise.

Au cas où le contrat ne mentionne pas spécifiquement le type de franchise, elle est, par défaut, absolue.

Les exclusions de garanties

Les exclusions de garanties sont les situations où vous n’êtes pas pris en charge par l’assureur. Elles doivent être clairement indiquées dans le contrat d’assurance. Avant de souscrire, veillez surtout à ce qu’elles ne souffrent d’aucune ambiguïté dans leur formulation afin d’éviter les mauvaises surprises.

La prime à payer

Naturellement, c’est un élément déterminant dans le choix d’une assurance pour un box, un parking ou un garage. L’idéal est de souscrire un contrat avec une prime correspondant à votre budget tout en bénéficiant d’un bon niveau de couverture.

Mais dans tous les cas, ne tombez pas dans le piège d’une prime anormalement basse. Cela peut cacher des garanties limitées ou insuffisantes. Assez souvent, les contrats bon marché comportent notamment des franchises élevées.

La qualité du service

Dans l’idéal, souscrivez chez un assureur qui offre une assistance 24h/24 et 7 jours sur 7 via Internet. En quelques clics, vous pourrez ainsi le contacter en cas de sinistre pour transmettre les informations nécessaires à votre indemnisation.

Questionnez également l’assureur sur les délais de traitement des dossiers et les délais de remboursement prévus. Cela vous permettra de vous faire une idée sur la qualité de la prestation en cas de sinistre.

Utilisez un comparateur en ligne pour choisir votre assurance pour box ou parking

Afin de dénicher l’assurance box parking qui vous convient le mieux, utilisez un comparateur d’assurance en ligne. Cet outil gratuit et facile à utiliser vous permet d’accéder, en quelques secondes, aux offres correspondant le mieux à vos besoins.

Sur la base des critères décrits ci-dessus, vous pouvez comparer ces offres afin de choisir la plus avantageuse pour vous. Une fois votre choix fait, vous pouvez même effectuer les formalités de souscription directement en ligne.

Petite astuce pour faire des économies

Pensez à informer votre assureur auto de votre souscription à une assurance pour box ou parking. Cela peut vous faire économiser quelques dizaines d’euros sur le montant de votre prime d’assurance auto. En effet, garé dans un parking, votre véhicule est mieux protégé contre les risques de vol, de vandalisme et les intempéries.

Lire aussi : Comment réussir son premier investissement locatif : guide et conseils d’experts