Immobilier

Pourquoi louer un appartement auprès d’un bailleur institutionnel ?

Par Patricia , le 10/11/2021
bailleur institutionnel

Un bailleur institutionnel est une personne morale, une société ou un gérant de parc de logements qui met en bail de l’immobilier d’habitation. Peu explorée par les particuliers à la recherche d’un logement, cette option présente pourtant de nombreux avantages.

Location chez un bailleur institutionnel : des baux de longue durée

En règle générale, les baux signés avec les personnes physiques propriétaires courent pour une durée de moins de 3 ans. Par contre, avec un bailleur institutionnel, la durée des baux est d’au moins 6 ans. Cela offre une certaine sécurité pour le locataire.

De plus, contrairement aux bailleurs particuliers, les bailleurs institutionnels n’ont pas la possibilité de demander un congé pour récupérer le bien et l’occuper.

Des loyers raisonnables

Les avantages offerts par la location d’un bien détenu par un bailleur institutionnel ne se ressentent pas sur les loyers. Au contraire, les prix pratiqués sont fixés dans la moyenne du marché. En effet, compte tenu du fait que les bailleurs institutionnels sont des personnes morales et qu’ils possèdent plusieurs logements à gérer, ils priorisent la stabilité au rendement.

Des conditions d’accès correctes pour la location chez un bailleur institutionnel

La sélection des locataires ne se fait pas à la tête des demandeurs, ni à l’humeur du propriétaire. Elle suit strictement la règlementation en vigueur dans le domaine de la location immobilière.

Le principal critère est le montant des revenus du demandeur. Il doit être de 3 à 3,3 fois le montant du loyer. Par conséquent, vous ne risquez pas de voir votre dossier être rejeté parce que vous n’avez pas de garant, parce que vous n’avez pas un métier jugé sûr ou encore parce que votre train de vie est jugé trop élevé.

De même, au moment du départ du locataire, le dépôt de garantie est immédiatement restitué. Vous êtes donc à l’abri des mauvaises surprises comme c’est malheureusement parfois le cas avec un bailleur particulier.

Des biens correctement entretenus

Les bailleurs jouent leur image sur chacun des biens qu’ils mettent en location. Par conséquent, les logements proposés par les bailleurs institutions sont en très bon état. En cas de défaut, ils engagent quasi immédiatement des travaux de réfection, car aucun bailleur ne souhaite laisser ses appartements se dégrader complètement.

Par ailleurs, les bailleurs institutionnels mettent à la disposition de leurs locataires un professionnel de l’immobilier qui s’occupe de l’entretien des résidences. Ce dernier est leur interlocuteur direct pour la moindre demande.

logement bailleur institutionnel

Des emplacements géographiques étudiés  

Les bailleurs institutionnels choisissent leurs immeubles en partie en fonction des critères comme :

  • L’emplacement ;
  • Le cadre de vie ;
  • La sécurité ;
  • La proximité des commerces, des administrations et des transports ;
  • La proximité des espaces verts et des centres de loisirs ;
  • La présence des parkings pour les voitures et pour les motos.

Habiter près de ces commodités utiles au quotidien améliore considérablement la qualité de vie.

Lire aussi : Business plan immeuble de rapport : guide et conseils

Une protection solide en cas de revente de l’immeuble  

Pour des raisons de restructuration, un bailleur institutionnel peut vendre l’immeuble loué et investir ses capitaux ailleurs. Cette vente peut se faire en bloc ou à la découpe. Dans un cas ou dans l’autre, le locataire est protégé.

Cas d’une vente en bloc 

On parle de vente en bloc lorsqu’elle porte sur l’immeuble entier, un programme de logements ou plus de 10 logements. Dans ce cadre, le nouvel acquéreur a deux possibilités :

  • Proroger tous les baux en cours pour une durée supplémentaire de 6 ans;
  • Revendre les lots à la découpe. Dans ce cas, selon la loi Aurillac du 13 juin 2016, les locataires ont un droit de préemption sur l’immeuble en bloc ou sur le logement qu’ils occupent. Ils peuvent donc soumettre, en priorité, une offre pour en effectuer l’achat.

Cas d’une vente en découpe

Dans le cas d’une vente à la découpe, le propriétaire institutionnel découpe l’immeuble en plusieurs lots pour revendre chacun d’eux séparément.

Dans ce cas, il doit adresser une information écrite aux associations des locataires. Il doit ensuite informer les locataires au cours d’une réunion et leur adresser individuellement une lettre d’informations. Ladite lettre doit contenir les conditions de vente prévues et l’état actuel du bien. Les locataires peuvent alors, s’ils le veulent, soumettre une offre d’achat. Grâce au droit de préemption, ils disposent d’un délai de 3 mois au minimum pour le faire.

Par ailleurs, si les locataires décident de ne pas racheter le bien, ils bénéficient des avantages suivants :

  • Prorogation de bail de 30 mois maximum pour ceux dont la durée d’usufruit du bien est supérieure à 6 ans ou dont la durée restante du bail est inférieure à 30 mois ;
  • Prorogation jusqu’aux prochaines vacances pour les locataires dont les enfants sont scolarisés ;
  • Renouvellement automatique de bail pour les locataires du troisième âge ou pour les personnes ayant une santé fragile ;
  • Proposition d’un nouveau logement aux locataires ayant des revenus modestes ;
  • Possibilité de céder son droit de préemption à un autre acquéreur, un conjoint ou un partenaire de PACS par exemple.

Comment louer un bien chez un bailleur institutionnel ?

Les bailleurs institutionnels disposent généralement de quelques centaines ou quelques milliers de logements. De plus, vu les nombreux avantages qu’ils offrent, le taux de rotation est très faible.

Pour dénicher une offre, rendez-vous directement sur leurs sites Internet. Des annonces y sont postées régulièrement. Pour augmenter vos chances, contactez l’un de leurs conseillers et décrivez-lui le type de bien que vous recherchez. Il vous contactera dès qu’une bonne affaire se présentera.

Lire article : Louer un appartement à distance : astuces et avantages

Patricia