administrateur de biens immobiliers

Administrateur de biens immobiliers : définition, rôle, missions et formation

La gestion de biens immobiliers requiert des compétences et des connaissances spécifiques dans plusieurs domaines. Afin de s’assurer que tout se fait dans les normes et pour garantir la rentabilité de leur investissement, les propriétaires font alors recours à un professionnel en la matière : l’administrateur de biens immobiliers. Mais quels sont les rôles et les missions de ce professionnel ?

Administrateur de biens immobiliers : qu’est-ce que c’est ?

Un administrateur de biens immobiliers est un gestionnaire ou un gérant d’immeubles mandaté par un client. Ce dernier peut être un particulier propriétaire de biens immobiliers, une société civile immobilière ou un syndicat de copropriété.

L’administrateur de biens immobiliers se charge de la gestion du patrimoine de ses clients. Pour cela, il devient le bailleur, en lieu et place de ce dernier, s’occupe des tâches et endosse les obligations relatives à cette fonction. C’est donc comme un acteur clé du secteur immobilier.

Quel est le rôle de ce professionnel ?

Le principal rôle de l’administrateur de biens immobiliers consiste en la gestion locative des actifs immobiliers de ses clients :

  • Logements ;
  • Résidences à service ;
  • Bureaux ;
  • Garages ;
  • Commerces ;
  • Terrains, etc.

Afin de mener à bien cette tâche, ce professionnel réalise l’état des lieux, rencontre les locataires potentiels, organise les visites et rédige le contrat de bail. Il se charge également d’encaisser les loyers, de les transmettre au propriétaire et de délivrer les quittances. Il se charge également de faire réaliser les travaux de réparation et d’entretien lorsque ceux-ci sont nécessaires.

L’administrateur de biens immobiliers : un partenaire à l’écoute des locataires

Le gérant d’immeubles ne se charge pas uniquement de garantir les intérêts des propriétaires. Il a également pour rôle de proposer un accompagnement de qualité aux prétendants à la location dans leur démarche.

Il doit notamment aider ces derniers dans la définition de leurs besoins afin d’identifier le bien qui correspond le mieux à leurs attentes.

Dans le même temps, il doit également s’assurer que le futur locataire dispose de garanties financières suffisantes pour s’acquitter du loyer du bien qui l’intéresse.

Un médiateur avant tout

Le rôle du gestionnaire de biens immobiliers ne se limite pas à la satisfaction de la demande sur le marché. S’il s’assure de la mise en location des actifs de ses clients, il s’occupe aussi de la médiation entre les propriétaires et les occupants en cas de litige.

Quand il est difficile de parvenir à une entente amicale entre les deux parties, ce professionnel prend en charge les démarches et engage les poursuites judiciaires. L’administrateur peut, par exemple, saisir la justice si le locataire refuse de s’acquitter de ses charges ou si le bâtiment a subi d’importantes dégradations.

Quelles sont les missions d’un administrateur de biens immobiliers ?

Les missions qui incombent à un administrateur de biens immobiliers sont nombreuses. Au quotidien, son activité consiste notamment à :

  • Établir l’état des lieux d’un bien immobilier ;
  • Organiser les visites ;
  • Vérifier, trier et transmettre les dossiers de potentiels locataires à ses clients ;
  • Rédiger le bail de location ;
  • Recevoir les loyers et les répartir aux propriétaires ou copropriétaires ;
  • Délivrer les quittances aux occupants du bien ;
  • Commander et exécuter les travaux de réparation et de rénovation.

Au-delà des tâches relatives à la gestion locative des biens de ses clients, le gérant d’immeubles doit également élaborer les justificatifs afin de permettre au propriétaire d’effectuer sa déclaration de revenus.

administrateur de biens immobiliers missions 1

Cadre réglementaire du métier d’administrateur de biens immobiliers 

Le gérant d’immeubles doit maîtriser la législation en vigueur dans son secteur d’activité. En effet, il s’agit d’un métier très réglementé qui exige au professionnel de se conformer aux exigences en matière de gestion de biens. Celles-ci concernent notamment :

La loi ALUR

La profession d’administrateur de biens immobiliers fait partie des métiers régulés par la loi « Hoguet » du 2 janvier 1970, modifiée par le décret du 29 juin 1995, puis par la loi ALUR du 24 mars 2014 (la loi 2014-366).

Celle-ci stipule que pour exercer dans le domaine, le professionnel doit impérativement être titulaire d’une carte professionnelle portant la mention « Gestion immobilière ». Cette dernière est délivrée par la Chambre du Commerce et de l’Industrie et doit être renouvelée chaque année.

Lire aussi : Ouvrir une agence immobilière : quel diplôme ?

Formations et expérience professionnelle pour être administrateur de bien immobiliers

Pour obtenir sa carte professionnelle, l’administrateur de biens immobiliers doit justifier d’un niveau d’étude minimum et/ou d’une expérience professionnelle suffisante dans les métiers de l’immobilier.

Un diplôme de niveau minimum Bac + 3 (BUT, Licence professionnelle ou Bachelor) sanctionnant une formation supérieure en droit, en commerce ou en comptabilité est notamment requis.

Plusieurs autres cursus et formations peuvent également permettre d’exercer légalement le métier d’administrateur de biens immobiliers :

  • BTS des professions immobilières ou en Comptabilité Gestion ;
  • BAC suivi de trois années d’expérience professionnelle dans le domaine ;
  • Diplôme de l’institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitation ;
  • 10 années d’expérience professionnelle dans le secteur de l’immobilier.

La garantie financière minimale

En plus de la carte professionnelle, un gestionnaire de biens immobiliers doit disposer d’une garantie financière minimale de 110000 € pour couvrir les fonds de ses mandats. Ces derniers doivent être acceptés et signés par ses clients afin qu’il puisse accomplir librement ses tâches.

Enfin, le gérant d’immeubles doit souscrire une assurance en responsabilité civile professionnelle et prouver qu’il peut effectivement exercer ce métier.

Quelles sont les compétences indispensables pour exercer cette profession ?

Un administrateur de biens immobiliers doit être polyvalent. Étant donné les différentes tâches et missions qui lui incombent, il doit posséder des compétences juridiques, financières, comptables, administratives et techniques. Ces dernières sont indispensables dans son travail quotidien.

Ce professionnel doit également faire preuve d’un bon sens des relations humaines puisqu’il doit communiquer et répondre aux besoins de ses clients, ainsi que des futurs locataires. Enfin, des capacités en diplomatie et en négociation sont indispensables à la réussite des missions d’un gestionnaire de biens immobiliers.

Quelle est la rémunération d’un administrateur de biens immobiliers ?

La rémunération d’un gérant d’immeubles dépend des tâches qui lui sont confiées par le propriétaire du bien. En général, le montant des honoraires de ce professionnel est déterminé par les deux parties au moment de la signature du mandat.

Calculée sur la base d’un pourcentage du revenu total du compte du bailleur, cette somme est renseignée dans le contrat pour assurer la transparence de la collaboration. Cela dit, certains facteurs externes, comme l’ancienneté dans le domaine ou la situation géographique de l’actif immobilier peuvent fortement influencer la rémunération d’un gestionnaire de patrimoine immobilier.

En règle générale, un administrateur de biens immobiliers débutant est généralement rémunéré entre 2000 et 2500 euros par mois. Ce salaire peut ensuite évoluer jusqu’à 5 000 euros bruts mensuels pour les profils séniors.

Lire aussi : Héritage : la SCI familiale