Business

Comment faire un vide maison ?

Par Philippe , le 27/08/2021
vide maison

En parallèle des nombreux sites de vente en ligne où vous pouvez facilement vous débarrasser de vos objets indésirables, il existe bien d’autres manières de faire de la place chez vous.

De plus en plus apprécié des amateurs, le vide maison (ou brocante / vide grenier) est un moyen de vendre des objets depuis son domicile.

Rassurez-vous, c’est un événement parfaitement légal qui se déroule selon les réglementations en vigueur.

Ce moyen de vendre vos objets peut se faire en cas de déménagement, ou pour se débarrasser des outils devenus inutiles, mais pouvant être utiles à d’autres personnes.

Si vous ne disposez pas d’un magasin de stockage ou d’un grenier, c’est le moyen de vous débarrasser de vos objets sans avoir recours aux sites de vente en ligne. Voulez-vous savoir comment faire un vide maison ?

Quelles sont les règles à suivre pour faire un vide maison ?

Dans certains pays comme aux États-Unis, le vide maison, encore appelé vente ou déballage est un événement courant et classique qui se fait à domicile, sur le trottoir ou ailleurs.

Cependant, dans d’autres pays à l’image de la France, cette pratique est encore assez peu connue du grand public (nous avons tendance à lui privilégier la brocante ou le dépôt-vente par exemple).

C’est une vente qui se fait le plus souvent lors d’un déménagement ou d’une succession. C’est un procédé qui permet de vendre des objets moins utiles ou de seconde main. Il permet notamment de ne pas trop se soucier des contraintes logistiques que donnent les coins de vente traditionnels (ou les sites en ligne qui nécessitent de nombreux contacts avant de réussir à vendre…).

Toutefois l’organisation de la vente se fait suivant des règles ou législations en vigueur dans votre pays.

En effet, selon la législation, le vide maison, tout comme le vide garage, le vide dressing, ne doit pas concerner des objets neufs.

De plus, la législation prévoit que cet événement ne peut se faire seulement deux fois par foyer et par année avec une durée de deux mois maximum par événement.

Cependant, bien qu’autorisée par la loi, l’organisation de l’opération se fait sur une demande le plus souvent adressée au responsable de votre municipalité ou mairie.

Ce dernier étudiera votre demande afin, dans un premier temps, de vérifier la légalité, mais aussi pour étudier les dispositions à prendre pour la réussite de votre événement.

Image2

Comment se fait la demande pour le vide maison?

La demande pour l’organisation se fait le plus souvent à la mairie. Elle doit être introduite à 15 jours minimum de votre événement. La présente demande doit contenir obligatoirement le formulaire Cerfa n°13939*01 qui précise aussi bien des indications sur le lieu de vente (coordonnées, adresse, maison, etc..), la nature des objets à vendre.

Vous devez également y ajouter votre pièce d’identité (CNI / Permis / Passeport). Cette procédure concerne uniquement le cas où le vide maison sera fait à votre domicile. Dans le cas où, la vente doit se faire sur le trottoir ou tout endroit public, la démarche est différente.

En effet, certaines personnes ne disposent pas d’espace pour faire le déballage d’objets de vente. Pour cela, l’exposition sur le trottoir ou sur tout autre domaine public est une alternative.

Dans ce cas, la demande doit être adressée à la municipalité au minimum 3 mois avant l’événement. Ladite demande doit également être suivie d’une demande « d’autorisation d’occupation temporaire du domaine public ».

Lorsque votre requête est accordée, vous aurez au maximum 300 m2 pour votre exposition en fonction de l’espace disponible.

Que faire pendant et après le vide maison ?

Pendant et après le vide maison, il n’existe pas de disposition particulière. Que vous soyez professionnel ou particulier, il est nécessaire d’avoir en votre possession un « Registre des vendeurs ».

Cette pièce doit être rendue à la mairie dans un délai de 8 jours après votre manifestation. Vous devez également y ajouter une attestation assurant sur l’honneur de votre non-participation à trois événements pareils par en an. En effet, la loi autorise jusqu’à deux fois maximum par an l’organisation d’un pareil événement.

Comment se font les transactions ?

À propos des paiements, aucun seuil n’a été limité par les législations en vigueur. Qu’il s’agisse d’un paiement en espèces ou d’une transaction financière, tous les modes de transfert légal sont autorisés.

Tout dépend également de l’organisateur de la vente, qui peut exiger le mode de paiement qui lui convient le mieux. Pour la réussite de votre événement et pour éviter des problèmes de monnaie, il faut prévoir une caisse avec de la monnaie.

Cela permet de faciliter les échanges ou les discussions avec les futurs propriétaires de vos objets.

Image3

Comment organiser un vide maison ?

La réussite d’un tel événement nécessite de prendre au préalable certaines précautions résumées en quelques étapes.

Étape 1 : Prévenir votre entourage

Dans un premier temps, il est important de prévenir vos voisins ou votre entourage. L’organisation de l’événement peut engendrer des bruits ou un passage inhabituel pendant de longues périodes, ou plusieurs jours.

Pour éviter d’être convoqué pour trouble à l’ordre public, il vous faut avertir à l’avance vos voisins. Ensemble avec eux, vous pouvez définir si nécessaire, des heures plus adaptées au déroulé de votre vide maison.

Étape 2 : Passer l’information

Cette étape est très importante, car elle permet de communiquer sur votre projet de vide maison afin qu’il parvienne à un plus grand nombre. À cet effet, des flyers et des affiches peuvent être distribués dans votre entourage.

Vous pouvez même penser à la création d’une page sur internet (réseaux sociaux, groupes Facebook, sites d’annonces et bien d’autres). Plus vous communiquez à propos de votre projet, plus vous aurez des clients le jour de l’événement.

Utilisez donc tous les moyens nécessaires pour faire connaître votre vide maison.

Étape 3 : Estimation de la valeur des objets à vendre

L’estimation du prix de vente de vos objets est une étape essentielle. L’une des questions que vous devez vous poser à cette étape est de savoir à combien d’euros vous pouvez tirer de chacun des objets à vendre.

Sachez qu’il est important que les prix reflètent la valeur des objets. En effet, selon la qualité des objets à vendre, le prix peut différer.

Les objets les plus anciens peuvent coûter moins cher. Mais cela n’est toujours pas le cas. Il arrive que des réelles pépites soient découvertes dans vos maisons.

Les prix peuvent dépendre de la qualité de l’objet à vendre. Cependant, si vous avez des difficultés à fixer les prix, vous pouvez faire appel à un expert. Il s’agit le plus souvent de commissaires-priseurs. Toutefois, leur intervention peut parfois surprendre.

Image4

Étape 4 : la qualité des objets

La qualité de vos objets est aussi un facteur pouvant donner de l’importance à votre vente. Pour cela, vous devez privilégier les objets encore en bon état.

Ensuite, rangez-les par catégorie ou par univers. Vous pouvez aussi prendre soin d’étiqueter chacun de vos objets. Lorsque votre étalage est bien rangé, bien étiqueté avec des objets en bon état, votre vide maison sera probablement un succès.

Quand faire un vide maison ?

Le vide maison n’a pas une période recommandée pour son organisation. Il vous revient de l’organiser selon votre convenance et vos objectifs.

Le plus souvent, l’opération se fait en cas de déménagement, ou lorsque vous sentez le besoin de vous débarrasser des objets encombrants.

Notez qu’il n’est pas souhaitable d’exposer des objets qui sont de mauvais états et d’aucune utilité aussi bien pour que pour le futur propriétaire. Vous avez le choix de faire l’exposition aussi bien dans votre domicile que sur le trottoir.

Pensez à bien prévoir de quoi couvrir votre vide maison si jamais la pluie s’invite au rendez-vous.

Philippe